PowerMail

La messagerie intelligente

Démo gratuite

Une question ? Contactez-nous au

02 41 34 91 81

Etat des serveurs mail

Disponibilité : 100,00 % sur les 30 derniers jours

EN SAVOIR PLUS

L'actualité du courrier électronique

Janvier 2015

Mesurer l'efficacité du filtrage antispam

 

On parle souvent des filtres antispams et de leur efficacité parfois toute relative.
Chez les hébergeurs mails qui n'utilisent qu'un filtrage basique, beaucoup de spams passent à travers et, encore plus grave, des messages légitimes de clients ou de prospects peuvent se retrouver bloqués comme spam, parfois même sans aucun moyen de les "repêcher" !
Connaitre l'efficacité de son antispam est donc quelque chose d'important, une donnée qu'il faut surveiller et analyser régulièrement.

Sur notre cluster de messagerie mutualisé le plus récent, nommé "Avalon", voici les statistiques exactes de notre base de données au jour d'aujourd'hui (le 20 janvier 2015) :
- 6909238 messages reçus
- 2584077 messages classés comme spam
- 11386 erreurs de filtrage reportées (spam classé comme ham, ou inversement)
- soit un taux d'erreur de 0,16%, et donc un taux d'efficacité de 99,84% !

Cela signifie que sur 1000 messages reçus, l'antispam fera en moyenne moins de 2 erreurs.

Ces excellents chiffres sont dus au système de filtrage antispam intelligent, qui reconnait les messages venant de vos contacts, et teste les autres messages en utilisant de multiples techniques de détection.

 


Décembre 2013

Nouveau : partagez votre agenda et vos contacts !

 

De nombreux clients et prospects nous ayant fait part de leur besoin d'une fonctionnalité de partage de contacts et de calendriers, nous avons travaillé sur le sujet et sommes désormais en mesure de proposer une solution fiable et performante.
La synchronisation des agendas et des carnets d'adresses se fait à travers les protocoles CalDAV et CardDAV, n'importe quel logiciel de messagerie ou de calendrier compatible avec ces protocoles pourra donc être utilisé, comme par exemple l'appli Calendrier sur iPhone, ou le logiciel gratuit Thunderbird équipé du plugin Lightning.
Avec PowerMail, vous pouvez à présent gérer et organiser votre travail de manière plus efficace au quotidien.
Pour en savoir plus, consultez notre rubrique : partage de contacts et de calendriers.
 
 

 
 

Décembre 2012

Antispam vs. utilisateur : méfiance !

 

Une question nous apparait primordiale aujourd'hui : savez vous réellement ce que fait votre hébergeur mail des emails qui vous sont adressés par son intermédiaire ?
Dans la "vraie vie", imaginons que votre facteur trie les envelopes de courrier qui vous sont adressées, et ne glisse dans votre boite aux lettres que celles qui lui parraissent dignes d'intérêt ... trouveriez vous cela normal ?

C'est pourtant ainsi que se comportent certains prestataires, notamment les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) qui offrent "gratuitement" des boites de messagerie à leurs clients abonnés par ailleurs à des offres payantes d'accès internet.
Chez Free ou Orange par exemple, certains messages considérés comme des spams aux yeux du filtre antispam sont bloqués à l'entrée du serveur de messagerie, ils ne sont donc pas visibles dans le dossier "Spam" de l'utlisateur puisque techniquement, le message n'est jamais arrivé, il est resté bloqué devant la porte d'entrée de l'hébergeur.

Du point de vue de cet hébergeur, cela représente des économies de traitement et donc d'argent, puisque ces messages n'ont pas à être stockés (économie d'espace disque), ni lus par l'utilisateur (maigre économie de bande passante et de charge serveur). De plus cela lui permet de s'afficher comme un prestataire qui globalement protège ses utilisateurs des nombreuses menaces du net.

Du point de vue de l'utilisateur cependant, on peut s'interroger sur la pertinence de cette pratique : ne disposer d'aucun moyen de contrôle de ce qui est filtré par son antispam, c'est lui donner les clés de toute sa correspondance électronique, et lui donner carte blanche pour trier son courrier personnel ou professionnel.

L'utilisateur, dans le cas d'une PME, prend le risque de passer à côté d'un message d'un nouveau prospect, qui serait peut être devenu ensuite un client. Un particulier risque de pester car le mail qu'il attend suite à son inscription sur tel ou tel site n'arrive jamais, il croira alors que le coupable est à chercher du côté du site expéditeur alors que c'est son propre hébergeur qui a mis à la poubelle le message en question.
On voit ici que l'intérêt de l'utilisateur entre clairement en conflit avec l'intérêt du prestataire.

Chez PowerMail nous pensons que le respect de l'utilisateur est primordial, d'autant plus lorsque ce dernier paie pour un service de qualité, et que l'hébergeur mail se doit de rester humble : l'erreur reste toujours possible, il doit donc proposer un moyen à son client de contrôler son action et de la corriger si nécessaire.
Il ne faut pas oublier, comme le dit l'adage, que le client est roi !



Juillet 2012

La société Helix Multimédia : quelques références

 

Notre entreprise propose différents services informatiques à ses clients, allant de l'hébergement de site web au dépannage de serveur en passant par le stockage et l'échange de données volumineuses, et bien sûr l'hébergement email.
A ce titre nous comptons parmis nos clients tant des PME que des grands comptes, dont voici quelques exemples :


                 
   
        

 


Mars 2012

 

Les grands réseaux de spammeurs

 

Le site SpamHaus.org publie en temps réel une liste du top 10 des plus grands spammeurs de la planète.

On s'aperçoit en effet que les spams (courriels indésirables) proviennent pour la plupart d'un nombre restreint de "gangs", principalement situés dans des pays d'Europe de l'Est et en Russie, qui ont le contrôle de milliers de machines leur permettant d'émettre une immense quantité de messages publicitaires.
Ces machines sont soit des serveurs loués de manière relativement officielle, soit des serveurs ou des ordinateurs personnels piratés et contrôlés à distance, formant alors ce que l'on nomme des "botnets" ou réseaux de machines zombies.
De nombreux virus circulant sur Internet ont ainsi pour objectif d'intégrer votre ordinateur au sein d'un groupe de machines contrôlées par un pirate, sans que vous ne vous en rendiez compte. D'où l'importance d'une bonne protection antivirus ...

Voici la liste des 10 plus gros spammeurs à l'échelle mondiale (en anglais) :



Source : http://www.spamhaus.org/statistics/spammers.lasso


Avril 2011

Parts de marché des logiciels de messagerie

 

Voici des statistiques très intéressantes fournies par le site Litmus concernant l'utilisation des différents logiciels et services de messagerie existants dans le monde.

En effet, certains internautes utilisent des logiciels installés sur leur PC afin de consulter leurs messages, tandis que d'autres préfèrent passer par le site de leur hébergeur mail, le plus souvent un site proposant des boites mail gratuites.

Source : http://litmus.com/resources/email-client-stats

On voit que le logiciel de Microsoft, Outlook, se taille la part du lion avec 43% de part de marché.

On imagine aisément que ce pourcentage est encore plus élevé parmi les utilisateurs professionnels, tandis que les webmail sont fortement appréciés par les particuliers.

Hotmail, Yahoo et Gmail, qui gèrent leurs propres serveurs mail, concentrent à eux trois 35% de part de marché, devant le logiciel de messagerie d'Apple et les terminaux mobiles.
 


Avril 2011

Statistiques avril 2011 : d'où viennent les spams ?



Voici les dernières statistiques de la provenance géographique des spams reçus par les utilisateurs de PowerMail :

France 20%
Etats-Unis 8%
Brésil 6%
Inde 5%
Corée du sud 4%
Allemagne 4%
Roumanie 3%
Russie 3%
autres 47%

On voit donc que les spams proviennent d'une grande diversité de pays, les Etats-Unis étant néanmoins en tête des envois depuis l'étranger avec 8% des spams, suivi du Brésil à 6%.

Le chiffre de 20% pour la France s'explique par le fait que les spams conçus par des français pour des français sont de plus en plus nombreux.

Les courriers publicitaires (emailing) étant également filtrés, ils participent eux aussi pour une bonne part à ce chiffre de 20%, les utilisateurs recevant régulièrement des newsletters et des messages de prospection envoyés par des sociétés et des sites web français.
 


Avril 2011

Petite leçon de vocabulaire : spam, pourriel, et compagnie

 

Une dizaine d'expressions différentes servent à désigner un « spam », à la fois dans la langue de Molière et celle de Shakespeare, selon leur provenance ou leur objectif.

Les connaissez vous ?

Spam (Spiced Ham)

Appelons Wikipédia à la rescousse pour une définition claire :
SPAM est une marque créée et déposée par Hormel Foods en 1937, l'origine du nom étant « Spiced Ham » (« jambon épicé »).
L'association de « spam » et de « indésirable » provient d'un sketch comique des Monty Python, intitulé Spam, dans lequel le mot « spam », désignant le fameux jambon en boîte, envahit la conversation et le menu d'un petit restaurant (il entre dans la composition de chaque plat et est répété à tout bout de champ). Le sketch parodie une publicité radiophonique pour SPAM, pendant laquelle la marque était répétée de nombreuses fois.

Sur l'emploi du terme « spam » pour parler de courrier indésirable, la BBC fournit l'explication suivante en octobre 1999 : le début d'Internet coïncide plus ou moins avec la diffusion du sketch Spam. Beaucoup des premiers utilisateurs d'Internet étaient aussi des fans des Monty Python, connaissant par cœur les meilleurs moments des sketchs de leurs humoristes préférés, et ceux-ci avaient créé un newsgroup dédié aux Monty Python. Le sketch Spam étant populaire, un message apparu dans ce newsgroup, contenant uniquement le mot « spam » répété des centaines de fois, à la manière du sketch. Ce message fut repris régulièrement et finit par atterrir dans d'autres newsgroups où il continua à être diffusé. C'est ainsi que le fait de poster des messages sans référence au thème d'un newsgroup finit par être appelé « spamming ».

Par opposition aux messages indésirables, les logiciels de filtrage de courrier électronique tels que SpamAssassin définissent comme « ham », littéralement « jambon », tout message électronique légitime.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Spam#Origine_du_terme_.C2.AB_spam_.C2.BB

UBE (Unsollicited Bulk Email)

Littéralement : « Messages non sollicités envoyés en masse »

Désigne l'ensemble des messages non sollicités arrivant sur un serveur mail, qu'ils tentent de vous vendre un produit, de vous amener sur un site, de vous infecter avec un malware, etc.

UCE (Unsollicited Commercial Email)

Littéralement : « Messages commerciaux non sollicités »

Ce terme désigne les messages à but explicitement publicitaire, qui tentent de vous convaincre d'acheter un produit ou un service, et envoyés à un grand nombre de destinataires.

Pourriel 

Appelons de nouveau Wikipédia à la rescousse pour découvrir l'origine du mot « pourriel » :

Le mot « pourriel », proposé par l'Office québécois de la langue française (OQLF) en mai 1997, est un mot-valise construit à partir de « poubelle » et « courriel » tandis que « polluriel » est construit à partir de « pollution » et « courriel ». Le mot « pourriel » est d'usage courant au Québec, alors qu'en Europe, « spam » est l'appellation privilégiée. Le terme « polluriel », quant à lui, est plutôt réservé au contexte des messages indésirables dans les forums de discussion et groupes de nouvelles Usenet. La proposition d'officialisation de « pourriel » par la Commission générale de terminologie et de néologie française a été rejetée par l'Académie française parce que phonétiquement trop proche de « courriel ». Le mot québécois « pourriel » a toutefois été consigné dans les éditions récentes du Petit Larousse illustré et du Petit Robert.

Le verbe « polluposter », proposé par l'OQLF, est utilisé pour désigner l'action d'envoyer des pourriels. Le mot « polluposteur » désigne celui qui envoie les pourriels, action désignée par le mot « pollupostage ».

Scam

Le scam est une tentative d'extorquer de l'argent à une victime grâce à un email. La prise de contact s'effectue à l'origine lors de la réception par la victime d'un message mensonger dans sa boite mail.

Une des fraudes les plus courantes est la « fraude 419 » ou « arnaque nigériane », où le message promet à la victime un gain d'argent substantiel s'il accepte d'aller récupérer une valise pleine d'argent ou de vider un compte bancaire situé à l'étranger.

Un autre type d'arnaque est basé sur la loterie et la fausse promesse d'avoir été tiré au sort.

Phishing

Le phishing (probablement une contraction de « password harvesting fishing »), est une tentative d'extorquer des informations confidentielles à une victime.

Ces informations peuvent être aussi bien ses identifiants d'accès à son espace client sur le site de sa banque, que des mots de passe liés à d'autres types d'organismes, ou des numéros de carte bancaire.

Le message reproduit souvent l'aspect d'un message officiel de la prétendue société expéditrice, de même que le site sur lequel aboutit la victime, et qui sert à enregistrer les informations de l'internaute.

En français, on parle d' « hameçonnage ».

Junk mail

Terme anglais synonyme de « spam ».

Malware

Logiciel néfaste dont le but est d'abuser l'utilisateur d'un ordinateur, en lui affichant de la publicité non sollicitée sur son écran, en utilisant sa machine pour émettre du spam à son insu, ou encore pour tenter de lui faire acheter de force des logiciels ou des services.

Cousin des spywares (logiciels espion) dont l'action est souvent moins visible.

Virus

Désigne un programme dont le but premier est de se répliquer et de se répandre, soit par la messagerie électronique, soit par un support physique (clé USB …), ou en infectant d'autres postes informatique accessibles sur le même réseau local.

Il existe une grande variété de virus, le terme « virus » lui même sert souvent de fourre-tout pour désigner tout logiciel que l'on a pas volontairement installé.

Ils sont parfois inoffensifs, mais le plus souvent servent à ouvrir une porte dérobée sur votre machine afin de s'en servir au sein d'un réseau de machines zombies (appelé « botnet »), ou comme outil d'attaque contre des sites web ou des serveurs cibles, ou peuvent voler des mots de passe ou des numéros de carte bancaire saisis au clavier (backdoor).
 


Avril 2011

Comment envoyer des fichiers volumineux par Internet

 

Les entreprises ont souvent besoin d'envoyer des documents volumineux à leurs contacts par voie électronique. Les supports physiques (CD-Rom, clé USB) sont en effet difficiles à transmettre et peu sécurisés. Utiliser sa connexion Internet pour transmettre un dossier, même de grande taille, reste une solution essentielle.

Encore faut il disposer des bons outils pour transmettre ses données …

On peut distinguer 2 types de solutions :

  • Les plateformes d'envoi de fichiers en ligne
    Ces outils en ligne permettent l'envoi, et parfois la réception, de fichiers informatiques de grande taille. Certains services sont gratuits et plutôt destinés à un usage occasionnel et non professionnel. D'autres sont payants et bénéficient de fonctions très utiles (accusés de réception, protection par mot de passe, etc), comme par exemple www.transfert-fichiers.net.

  • Les services d'envoi de pièce jointe par mail
    Ces services permettent de joindre à un e-mail des fichiers très volumineux.
    Certains fonctionnent grâce à un plugin Outlook qui, en réalité, transmet les fichiers à un serveur externe et insère ensuite un lien de téléchargement au sein du message.
    La solution proposée par PowerMail est différente : elle ne nécessite pas d'installer un plugin et est compatible avec n'importe quel logiciel de messagerie.
    Lorsque vous joignez un document volumineux à votre message, et que vous validez l'envoi de ce message, celui ci est transmis intégralement à notre serveur d'envoi (serveur SMTP).
    Ce dernier analyse la structure du message, et si le poids des données excède un certain seuil (que vous pouvez définir à votre convenance), il va détacher les pièces jointes afin d'alléger le message et de permettre sa bonne réception par le destinataire. Un lien est automatiquement inséré en haut de votre texte afin de permettre au destinataire de télécharger les fichiers.
    Un accusé de réception vous est automatiquement retourné par mail dès que le destinataire récupère un fichier grâce à ce lien.
    Aucune publicité n'est affichée chez le destinataire, et il n'a pas besoin de s'inscrire ni de payer quoi que ce soit.
    Ce système fonctionne pour des messages pesant jusqu'à 1 Go.
    Pour en savoir plus, consultez notre page : envoi de pièces jointes volumineuses,
    Et visitez notre site : www.powermail.fr