Le poids réel d’un email

  21 janvier 2020

Le saviez vous ? Le poids réel d’un email n’est pas celui que l’on croit.
Le bon sens voudrait que si l’on attache un fichier pesant 1 Mo à son message, celui ci pèse 1 Mo plus le poids du texte …
Or les choses sont plus compliquées que cela !

Les normes (RFC822) stipulent qu’un message email est en réalité un document texte composé des entêtes du message d’une part (là où sont stockés la date de rédaction du message, son objet, l’expéditeur, le destinataire, les personnes en copie, à quel message celui ci est il une réponse …) et du corps du message d’autre part, son contenu à proprement parler.

Les données binaires (images, vidéos, etc) doivent par conséquent être encodées pour être protégées durant le transfert, en les transformant en texte.

Cette fonction d’encodage s’appelle le BASE64, et en voici un exemple d’utilisation concret :
– Données d’origine : Le lapin court dans la prairie. (31 caractères)
– Données encodées : TGUgbGFwaW4gY291cnQgZGFucyBsYSBwcmFpcmllLg== (44 caractères)

Comme vous le voyez ici l’encodage fait passer la même information dans 44 octets au lieu de 31, soit une augmentation de 13 caractères !
Sur le plan technique, le BASE64 encode en réalité 3 octets en utilisant 4 octets, soit +33%.

Conclusion : un mail va peser au moins 33% de plus que la somme du poids de ses pièces jointes.

Olivier Ligny
Olivier Ligny

Administrateur système et développeur depuis 15 ans
Directeur technique de PowerMail.fr

contact@helix-multimedia.fr

Pas de commentaires pour l'instant.

Poster un commentaire

Commentaire
Nom
Email
Site web